Sommaire

dimanche 26 décembre 2010

Ride in ze peuf !

Au lendemain de Noël, il est important de se dégourdir un peu après une grosse journée à manger de la dinde, pour garder la forme. Ça tombe bien, il fait un soleil magnifique malgré le petit -5°C dehors. Départ est pris à Orcines en début d'après midi, en compagnie d'Éric "Zed", Laurent "Dustplayer", Xavier "Plop", et moi.
Les sentiers sont enneigés, heureusement pas trop, environ 5 cm. Elle est gelée, et hyper poudreuse. On part en direction du Golf des Volcans, puis on bifurque direction le camp militaire de la Fontaine du Berger. La cour est recouverte d'une épaisse couche de glace, attention aux glissades. On traverse prudemment la D941, et l'on continue dans un pré pour prendre de la hauteur (1020m) au-dessus de la Croix de Ternant. Là-haut, les rochers et les végétaux sont recouverts d'une épaisse couche de glace, accumulée par le vent d'Ouest et la brume de ces derniers jours. La Chaîne des Puys est superbe, la lumière aussi, on a une vue superbe sur la Limagne et sur les Monts du Forez de l'autre côté. Un joli petit single descendant nous mène à Ternant. On poursuit ensuite notre descente dans le ruisseau des Valettes, qui partage son lit avec le chemin. L'eau est glacée en surface, elle se brise sous notre passage, on roule en tachant de ne pas se vautrer ou poser le pied dans l'eau. C'était assez rigolo.
On embraye ensuite sur une descente monotrace au milieu des arbres, toujours dans la neige, on a l'impression de rouler sur des oeufs. Laurent ouvre la trace, on surprend un beau chevreuil qui ne demandera pas son reste. J'ai la banane, on finit au bord de la voie ferrée. Mon poignet ne va pas trop mal, je suis content. On achève notre descente au dessus de Nohanent. Seulement après la Gare de Durtol, il faut songer à remonter, et là le problème, c'est que mon dérailleur avant est complètement prisonnier de la glace! A cause du ruisseau de tout à l'heure très certainement. Bon on y va ça monte par les Bois de Durtol jusqu'à Bonnabry, après avoir contourné le Puy Mergué. Certaines parties me font mal aux cuisses, j'ai plus trop la caisse pour tirer le 36 devant, le manque de roulage se paye cash.
Dernière partie ludique, toujours au milieu de nulle part, dans les bois, avant le retour aux voitures.
Finalement comme dit Laurent : "On a fait le boulot!"
Au final, une sortie sympa; un peu plus de 20 km pour 700m de D+


LE DIAPORAMA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...